J’ai récupéré un véritable sac en toile de jute de « Café Malongo », nous allons faire un test prochainement sur 5 ou 6 bateaux pour placer à l’intérieur les pneus disgracieux qui servent de berres.

Si certains souhaitent être testeur sur leur bateaux, donner leurs avis et suivre l’idée, merci de vous manifester…

 

J’ai reçu l’accord de Malongo pour retirer de l’usine 20 sacs le 23 juillet

 

Si le test est concluant, je pourrai récupérer 150 sacs.

Cristophe Riandet.